Installation poèmes, musique et peintures : Hermann Hesse, Richard Strauss, Joseph von Eichendorff, Bernard Bouin

Ensemble de peintures créées au printemps 2019 : Il s'agit de 4 peintures de 140 x 200 cm inspirées de poèmes.

Les textes des trois premiers poèmes sont de Hermann Hesse. Le dernier poème est de Joseph von Eichendorff.

Il est constitué de :

  • Frühling (« Printemps »), allegretto ;
  • September (« Septembre »), andante ;
  • Beim Schlafengehen (« L'heure du sommeil ») andante ;
  • Im Abendrot (« Au crépuscule ») andante.

Cette œuvre représente en quelque sorte le testament musical du compositeur, décédé en 1949 à 85 ans.

L'ensemble présente un raccourci sur le cycle de la vie, du « printemps » au « soleil couchant », dont le dernier vers est « Ist dies etwa der Tod ? » (« Serait-ce donc la mort ? »). Ces lieder proclament l'acceptation sereine de la mort, comme une mort en beauté. Un adieu poignant à la vie, tout de contentement et sensualité, que traduit une orchestration brillante et colorée, mais en même temps simple, par rapport à des œuvres antérieures, sans ornements pesants. Leur ordre a été fixé de manière posthume.

Cet ensemble Vier letzte Lieder (Quatre derniers lieder), op. 150, est un cycle de lieder pour soprano et orchestre composés par Richard Strauss entre mai et septembre 1948. La création eut lieu au Royal Albert Hall de Londres le 22 mai 1950 par la soprano Kirsten Flagstad et l'orchestre Philharmonia dirigé par Wilhelm Furtwängler.

C'est cette version musicale que j'ai choisie pour relier les poèmes et mes peintures dans la vidéo qui sera diffusée dans l'exposition.

Cette vidéo dure un peu plus de 20 minutes. C'est émouvant puisqu'il s'agit de la création de l’œuvre avec la soprano Kristen Flagstad qu'avait choisi Richard Strauss décédé huit mois plus tôt.

Dans cette version historique, "ça gratte" un peu mais le but est de faire participer le spectateur aux sources (musique et poèmes) qui m'a permis de créer ces quatre grandes peintures."

Date et horaires

Jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020, à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h et 17h




Exposition au Kiosque à Vannes, à l’occasion de la sortie du livre

Exposition visible à Vannes durant 3 mois...

A l’occasion de la sortie du livre « Bernard Bouin, du réel au mystère », M. le Maire de Vannes David Robo a souhaité qu'il soit organisé au Kiosque situé sur le port de Vannes, une exposition de mon travail du 12 décembre 2019 au 1er mars 2020.

Ce livre qui couvre l'ensemble de mon travail depuis 30 ans pourra être consulté sur le lieu de l’exposition.

Livre Bernard Bouin

Date et horaires

12 décembre 2019 au 1er mars 2020 - Tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h

Exposition « Le silence bleu » – Galerie de l’Europe (Paris)

Enregistrer

Vernissage le jeudi 1er juin 2017

Ouvert du mardi au samedi de 10H30 – 13 H et 14H -19H

Tél: 01 55 42 94 23 – Fax: 01 43 25 02 93

E-mail : europe@noos.fr

Site internet: www.galerie-europe.com

Vernissage

Jeudi 1 juin 2017 à partir de 18H30

Dates de l'exposition

Du 23 mai au 24 Juin 2017

 

Enregistrer

 

« L’inconnu, immense architecte, ne calcule rien, et réussit tout ; les rochers, bâtis pêle-mêle, composent un monument monstre ; nulle logique, un vaste équilibre.

C’est plus que de la solidité, c’est de l’éternité. En même temps, c’est le désordre.

Le tumulte de la vague semble avoir passé dans le granit. Un écueil, c’est de la tempête pétrifiée. Rien de plus émouvant pour l’esprit que cette farouche architecture, toujours croulante, toujours debout.

Tout s’y entr’aide et s’y contrarie.

C’est un combat de lignes d’où résulte un édifice.

On y reconnaît la collaboration de ces deux querelles, l’océan et l’ouragan »

Victor Hugo « Les travailleurs de la mer »  - Tome 2 - 1892

 

Exposition « Silences et Réalités » – Galerie Hébert (Grenoble)

affiche_galerie_hebert_2016

Enregistrer

Retour à Grenoble...

 

Après y avoir fait de nombreuses exposition à la Galerie Cupillard dans la années 1990/2000, Bernard Bouin retourne à Grenoble pour une exposition à la Galerie Hébert intitulée "Silences et Réalités".

Le travail présenté, s'articule autour de toiles anciennes (années 1990/2000) et aussi récentes (2011/2015) : scènes urbaines ou de paysages en bord de mer le plus souvent au crépuscule.