Le vernissage de l’exposition de peintures aura lieu l’après-midi du samedi 24 juillet 2021, 7 rue des Korrigans à Carnac (Morbihan), de 15 heures à 20 heures.

Cette année dans mon atelier de Carnac, vous pourrez découvrir du 24 juillet au 22 août, un ensemble de mes peintures récentes.

 

Vernissage de l’exposition

Samedi 24 Juillet de 15h à 20h

Dates de l'Exposition

Du 24 juillet au 22 août 2021

Entrée libre

Ouvert tous les jours De 10h30 à 12h30 et 16h00 à 19h00

Dans la première salle, un ensemble de peintures récentes scènes  nocturnes  les plus souvent de Vannes ainsi que des natures mortes (24 peintures).

Dans la deuxième salle et en écho, avec mes « nocturnes », une installation peinture – musique « La Nuit étoilée de Vincent Van Gogh » crée entre 2014 et 2020 autour des lettres de Vincent à Théo sur sa vision cosmique du monde.

C’est à la suite de mon séjour à Saint Rémy de Provence en Mai 2014, que j’ai relu les lettres de Vincent Van Gogh  à son frère Théo.

Très vite, je me suis intéressé à l’intérêt que Van Gogh portait à la Nuit étoilée. Quel sens lui donnait-il ?

Le 18 Juin 1888, Van Gogh écrit au peintre Emile Bernard «  Mais quand donc ferais-je le ciel étoilé, ce tableau qui toujours me préoccupe ».

Le 29 septembre 1888, Vincent écrit à Théo : « Ci-inclus petit croquis d’une toile de 30 carrée, enfin le ciel étoilé peint la nuit même sous le bec de gaz ».

Le 2 Octobre 1888, dans une lettre à son ami Eugène Boch, il écrit : «  Puis enfin une étude du Rhône, de la ville éclairée au gaz et se reflétant dans la rivière bleue. ».

Ces deux dessins, très élaborés, sont des citations de « La nuit étoilée sur le Rhône » (Musée d’Art Moderne New York 73 x 92 cm).  Cette berge du Rhône est évoquée avec une fermeté graphique et révèle un travail remarquable sur les effets de valeurs. Dans les deux cas, domine l’effet graphique qui donne aux étoiles une présence démesurée, montrant qu’elles sont le véritable sujet du travail du peintre. Ces deux dessins m’ont donné envie de faire une copie de cette toile au crayon pastel blanc sur fond noir mais d’après la peinture de Van Gogh.

J’ai poursuivi mes études en copiant La toile « La Nuit étoilée 73 x 92 cm » (Musée d’Orsay) peinte à Saint Rémy en Juin 1889 sous forme d’un dessin au pastel blanc sur fond noir.

Vincent Van Gogh avait une conception de la destinée cosmique de l’homme que je partage et cette quête de sens qui est au coeur de mon travail.

Le choix de recopier de la même façon la toile « Le Champ de blé aux corbeaux  50,5 x 100,5 cm» (Musée Van Gogh Amsterdam) peint à la fin de sa vie à Auvers sur Oise structurait l’ensemble intitulée « La Nuit étoilée de Vincent Van Gogh» qui évoqueraient Les dernières années de la vie de Vincent Van Gogh : Arles 1888 – Saint Rémy de Provence 1889 – Auvers sur Oise 1890.

La création de peintures plus personnelles soit quatre grands polyptyques de quatre mètres de long sur les paysages des Alpilles près de Saint Rémy de Provence et des prairies et champs labourés à Auvers sur Oise (chers à Van Gogh) ainsi qu ‘un petit polyptyque représentant la chambre de l’auberge Ravoux complètent cet ensemble.

Une vidéo des peintures de 12’40 (musiques de Richard Strauss et d’Henry Purcell) est diffusée pendant l’exposition pour lier ce travail pictural à la musique :

« Dans un tableau, je voudrais dire quelque chose de consolant, comme la musique »

Vincent Van Gogh à Théo le 1 septembre 1988.