Volets mobiles

Les polyptyques à volets mobiles

par Lydia Harambourg

Paris - Galerie Visconti (2001)

Les peintures récentes de Bernard Bouin, fidèle au lieu qui l' accueille pour la neuvième fois, constituent une sorte d' arrêt sur image. L'artiste cherche par observation méthodique à saisir les rapports secrets qui se tissent entre nous et les êtres et les choses.

Il nous livre cette intimité en recourant au principe du diptyque, du triptyque ou du polyptyque, dont il nous faut ouvrir les panneaux pour suivre la narration. L'effet visuel se fonde sur le jeu de la dissimulation et de la révélation comme en témoigne le polyptyque " Que sont les anges devenus ? " La fenêtre, donnant sur le paysage qui offre dans sa totalité une fois les panneaux ouverts, élargit l'espace alors que la lumière diffuse unifie chaque élément du tableau qui fonctionne comme un révélateur.

Si le travail d'ombre et de lumière à partir de petites touches finement dégradées dans une matière lisse et voluptueuse contribue au mystère d'une réalité ainsi transfigurée , les signes à déchiffrer sont autant de clés qui nous permettent d' accéder à la vision du monde que le peintre nous propose .

Et si tout était rêvé ? La discrète sensualité, l'attente des personnages solitaires, le temps figé dans un éclairage diurne ou nocturne créent des impressions que le pinceau inscrit pour abolir le passé et le futur.

Chez cet artiste, la figuration fonctionne comme un code. Elle lui permet de piéger l'inexplicable, la beauté comme l'éternité.

[ Gazette de l'Hôtel Drouot 5 Octobre 2001 ]

 

Que sont les anges devenus ?

Que sont les bergers d'Arcadie devenus ?

Les saisons - Printemps

Les saisons - Eté

Les saisons - Automne

Les saisons - Hiver